Projets

Quantifier la prédation par l’achigan d’Amérique et le prédateur maskinongé sur les saumoneaux atlantiques à la base du barrage de Mactaquac, rivière Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick

Bénéficaire: Université du Nouveau-Brunswick (Linnansaari)
Subvention approuvée: 14 723 $

L’achigan rayé et le maskinongé ont longtemps été soupçonnés d’être des prédateurs des saumoneaux atlantiques, mais aucune analyse directe du contenu de leur estomac dans la rivière Saint-Jean n’a été effectuée. Dans le cadre de ce projet, on effectuera une analyse du contenu de l’estomac des deux prédateurs lorsqu’ils seront capturés près du barrage de Mactaquac (ascenseur à poissons ou pêche à la ligne) afin d’évaluer l’effet de ces espèces sur la mortalité des saumoneaux. Les achigans et les maskinongés capturés dans l’ascenseur à poisson ou par les pêcheurs à la ligne autochtones seront soumis à un lavage gastrique à l’aide d’une pompe qui videra le contenu de l’estomac au moment de la capture. Le lavage gastrique se fera immédiatement après la capture. L’écologie de l’alimentation saisonnière sera déterminée pour les deux espèces, l’accent étant mis sur le moment de la migration des saumoneaux (déterminé par une étude distincte de suivi des saumoneaux; subventionnée séparément mais en partie par la FCSA). Le but sera de déterminer l’impact individuel sur la population fragile de saumon atlantique du bassin versant de la rivière Saint-Jean. On cherchera à créer des partenariats avec Muskies Canada et la Fédération du saumon atlantique pour assurer l’échange des données d’étiquetage.

Personne-ressource : Tommi Linnansaari, 506-458-7569, tommi.linnansaari@unb.ca