Tout sur nous

Une source de financement permanente et efficace pour la conservation du saumon sauvage de l’Atlantique!

La Fondation pour la conservation du saumon atlantique (FCSA) est un organisme de bienfaisance enregistré, constitué comme organisme sans but lucratif en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.

Bienvenue à ASCF/FCSA

La Fondation pour la conservation du saumon atlantique (FCSA) est un organisme de bienfaisance enregistré, constitué comme organisme sans but lucratif en vertu de la Loi sur les corporations canadiennes.

Le conseil d’administration se compose de bénévoles de chacune des cinq provinces auxquelles s’adresse le programme de la FCSA concernant les populations de saumon atlantique sauvage ainsi que de représentants et de la communauté autochtone. Chaque membre du conseil d’administration de la FCSA est une personnalité éminente dans son domaine et possède les compétences et les qualifications voulues pour aider la FCSA à atteindre ses objectifs.

Mission

Promouvoir la création d’un plus grand nombre de partenariats communautaires de conservation du saumon atlantique sauvage et de son habitat au Canada atlantique et au Québec.

Objectifs

  • Être une source de financement efficace pour les organismes communautaires bénévoles qui s’emploient à conserver, à rétablir et à protéger le saumon atlantique sauvage et son habitat.
  • Accroître la collaboration et les partenariats entre les gouvernements, les organismes autochtones, les groupes communautaires bénévoles et autres à des fins de conservation, de rétablissement et de protection du saumon atlantique sauvage et de son habitat.
  • Promouvoir et améliorer la planification et la gestion de la conservation dans les bassins hydrographiques comme base de l’utilisation efficace et de l’obligation de rendre compte des fonds accessibles pour des projets de conservation du saumon atlantique sauvage.
  • Accroître la sensibilisation et l’éducation du public, et la recherche concernant la conservation du saumon atlantique sauvage et de son habitat.

L’équipe

Stephen Chase

directeur général

chasesa@salmonconservation.ca

En savoir plus

Stephen Chase

directeur général

Stephen Chase est directeur général de la FCSA. Avant de se joindre à la Fédération, il a exercé plusieurs rôles au sein du gouvernement de la province du Nouveau-Brunswick, où il a atteint le niveau de directeur principal des programmes. Il est devenu ensuite vice-président, Relations gouvernementales, à la Fédération du saumon atlantique, ensuite agent principal des politiques au ministère des Pêches et des Océans. Il a aussi rempli un mandat comme directeur général, Relations gouvernementales, à la Société canadienne du sang.

Stephen a un bilan impressionnant de leadership en services communautaires, ayant siégé jusqu’à tout récemment au conseil de la ville de Fredericton, au Nouveau-Brunswick et membre du Club Rotary de Fredericton-Nord. Il a participé activement à plusieurs secteurs de services communautaires, y compris comme membre du conseil scolaire de la région de Fredericton. Il a aussi été membre de divers organismes provinciaux, dont le Conseil du saumon du Nouveau-Brunswick à titre de président pendant un mandat.

Charline McCoy

Gestionnaire des programmes de conservation

charline@salmonconservation.ca

En savoir plus

Charline McCoy

Gestionnaire des programmes de conservation

Charline McCoy est Gestionnaire des Programmes de conservation de la FCSA. Elle est entrée en fonction à la Fondation le 4 mars 2021.

Avant de se joindre à l’équipe de la Fondation, Charline a occupé le poste de directrice générale de l’Association des cités du Nouveau-Brunswick pendant cinq ans. Elle a aussi exercé plusieurs rôles au sein de l’Alliance agricole du Nouveau-Brunswick. Elle a également détenu plusieurs postes au sein du gouvernement provincial au cours de sa carrière. Grâce à sa vaste connaissance des organismes et de la gestion des programmes, elle apporte de nombreuses compétences qui appuient le travail de la Fondation, en particulier les projets de conservation au Nouveau-Brunswick et au Québec. Elle est bien qualifiée pour appuyer les subventions de recherche scientifique appliquée guidées par le Comité consultatif scientifique.

Gertrude (Gert) Lawlor

coordonnatrice du programme de conservation

gert@salmonconservation.ca

En savoir plus

Gertrude (Gert) Lawlor

coordonnatrice du programme de conservation

Gertrude s’est jointe à notre équipe à titre de coordonnatrice des projets de conservation en novembre 2020. Elle est actuellement chargée de superviser et d’appuyer les projets de conservation du saumon atlantique financés par la FCSA à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

Gert est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Nouveau-Brunswick (Fredericton) et a occupé plusieurs postes à responsabilité croissante au sein du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Elle apporte donc de vastes compétences en affaires et en gestion ainsi qu’une bonne connaissance des tâches de ce poste. En plus de son intérêt naturel pour la protection de la faune, elle a travaillé au ministère des Ressources naturelles pendant de nombreuses années. Elle est par conséquent arrivée à la FCSA avec une grande connaissance des pratiques de conservation du poisson ainsi que des rouages et des interactions entre les gouvernements fédéral et provinciaux et les organismes non gouvernementaux.

Comité du conseil

Comité de l'investissement

R. Bishop
J. LeBoutillier
J. Burton
R. Bujold

Politique et programmes

J. Jones
S. Tremblay
J. Girouard
K. Coleman
R. Bujold

Vérification et finances

M. Delaney
R. Bujold
M. Durant
R. Bishop

Développement

D. Losier
J. Lawley
E. Brewer
R. Bujold
D. Peter-Paul

Notre membres du conseil

Rene Aucoin

Cheticamp, N.-E.

En savoir plus

Rene Aucoin

Cheticamp, N.-E.

Nous sommes heureux de vous présenter René Aucoin, membre de la Fondation pour la conservation du saumon atlantique et membre du conseil d’administration de ce même organisme. René est né et a grandi à Chéticamp, dans l’île du Cap-Breton, où il habite toujours à sa retraite.

Son initiation à la pêche à la mouche s’est faite à l’âge de 14 ans lorsqu’il est venu en contact avec des pêcheurs à la ligne aguerris pour la truite et le saumon au bassin de la rivière de Chéticamp. « Leur façon de jeter leur ligne avec leur vieille canne à pêche en bambou semblait presque magique. » Il a été initié à la pêche au saumon - et à l’éthique de la conservation – quelques années après par un pêcheur à la ligne américain qui passait ses étés dans la région de Chéticamp. « Son mantra de la pêche avec remise à l’eau et sa façon de retirer la mouche après la prise d’un saumon étaient plutôt déconcertants pour un ado de seize ans comme moi, qui avait vécu dans une culture nous enseignant de tout capter ce qui était permis par la loi et parfois même un peu plus. »

René est maintenant instructeur certifié de la pêche à la mouche de la Fly Fishers International. Après l’université, il a fondé l’Association du saumon de la rivière de Chéticamp et est devenu membre de l’Association du saumon de Margaree (MSA), de l’Association du saumon de la Nouvelle-Écosse (NSSA) et de la Fédération du saumon de l’Atlantique.

« Comme bien d’autres au début des années 90, ayant constaté le piètre état de notre saumon indigène, je me suis concentré sur la conservation du saumon, travaillant avec Parcs Canada et plus tard avec la NSSA et l’ASF. Je suis par la suite devenu président de la NSSA et membre du conseil de l’ASF.

« Mes efforts en matière de conservation, par l’entremise de l’Association de la rivière de Chéticamp, ont été axés principalement sur les rivières et les cours d’eau du bassin versant de la rivière de Chéticamp, où au cours des années, nous avons conjointement géré deux barrières de dénombrement, mené à bien un programme de restauration de cinq ans dans la section inférieure de cette rivière et entrepris de nombreux autres projets de conservation de la truite et du saumon. »

« Devenir membre et administrateur de la Fondation pour la conservation du saumon atlantique est une progression naturelle dans ma carrière de conservationniste du saumon. La FCSA joue un rôle crucial dans la conservation du saumon atlantique sur tout son territoire au Canada atlantique et au Québec - non seulement comme partenaire financier majeur, mais peut-être encore plus pour son rôle dans le parrainage de projets et d’études scientifiques qui sont des éléments clés pour résoudre les énigmes du saumon atlantique. »

Kastine Coleman

Corner Brook, T.-N.-L.

En savoir plus

Kastine Coleman

Corner Brook, T.-N.-L.

Kastine a grandi à Corner Brook, à T.-N., où elle habite maintenant et élève ses trois jeunes enfants. Elle donne des cours de yoga en ligne avec sa mère par l’entremise de son studio de yoga – mais au printemps, « je me concentre beaucoup sur les muscles liés à la pêche ». Elle gère également plusieurs sites Web et est coanimatrice de la future émission Web/TV Fish Hunt Feast. 
Elle a été initiée à un jeune âge à la pêche à la mouche par son père. Lorsque j’avais 10 ans, le groupe de conservation SPAWN est venu dans notre classe et nous a parlé du cycle biologique du saumon, et il a continué ses visites pendant l’année à mesure que le saumon évoluait. C’est à ce moment-là que la conservation du saumon est devenue une passion. Dès que je voyais un poisson, j’essayais d’identifier le sexe, et je cherchais des tacons chaque fois que j’étais près de l’eau. »
« En 2019, j’ai été reçue à l’examen de Fly Fishers International et suis devenue instructrice certifiée de la pêche à la mouche. Cela a été une étape extrêmement importante pour moi, car je m’y étais préparé pendant deux ans. J’ai commencé à donner des leçons en ciblant principalement les femmes et les enfants. Pourquoi? Parce que je ne pouvais jamais trouver une femme pêcheur à la ligne pour m’accompagner.
Toutefois, malgré le déclin des stocks de saumon dans le monde entier, Kastine a toujours espoir que la situation se rétablira. « Le saumon atlantique, comme nous le savons, est une espèce très résiliente…Heureusement, des organismes bénévoles comme la FCSA ont décidé de parrainer des groupes locaux qui tentent d’assurer la survie de l’espèce. Je suis fière de faire partie de cet organisme et j’adore voir les propositions qui sont présentées par des groupes et des gens qui ont consacré leur temps et leur énergie à la protection du saumon atlantique. »

Mike Durant

Charlottetown, Î.-P.-É.

En savoir plus

Mike Durant

Charlottetown, Î.-P.-É.

Natif de l’Île-du-Prince-Édouard, Mike a grandi à Summerside, mais il habite maintenant à Charlottetown.

« Depuis le milieu et la fin des années 1970, des changements dans l’utilisation des terres ont provoqué des dommages considérables à nos rivières – mortalités de poissons causées par des champs chargés de pesticides, contamination par des sédiments et du nitrate après de fortes pluies, déforestation, enlèvement de haies, et extraction d’eau souterraine de puits à haute capacité. Tous ces facteurs ont contribué au déclin progressif de la santé de nos bassins versants. »

« J’avais constaté la présence de pancartes reconnaissant la contribution de la FCSA à divers projets partout à l’Î.-P.-É., et j’étais intrigué par la diversité et l’ampleur des projets appuyés. Lorsque j’ai commencé à travailler au sein de notre groupe du bassin versant, la FCSA était un subventionnaire important des travaux en cours; la FCSA apporte toujours un appui considérable à la CQWF. »

Mark souligne que la FCSA est un partenaire essentiel pour restaurer l’habitat du saumon dans les Maritimes. « Les programmes d’échange d’information de la FCSA comme le Carrefour du saumon, les possibilités de formation et de réseautage offertes, et son financement de divers projets sont tous des avantages directs et mesurables pour les groupes de bassin versant. »

Mark encourage les autres à participer, faisant valoir que la restauration du bassin versant exige un investissement de temps et de ressources à long terme. Il précise également que le modèle de financement de projets de la FCSA permet aux groupes de bassin versant d’entreprendre des projets de petite et moyenne envergure qui soutiennent une approche annuelle progressive pour la restauration de l’habitat. Des activités de restauration efficaces peuvent certes être adoptées, mais elles doivent aussi être adaptées; la FCSA appuie ces deux meilleures pratiques. »

James Lawley

Halifax, N.-É.

En savoir plus

James Lawley

Halifax, N.-É.

James (Jim) Lawley habite à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Il est titulaire d’un baccalauréat en commerce et d’un diplôme spécialisé de l’Université Dalhousie.

Il est directeur général de Scotia Fuels Ltd., co-propriétaire de Camp Bonaventure Ltd. Commercial Sporting Lodge, fondateur et propriétaire d’une partie du Bonaventure Sporting Lodge sur la rivière Bonaventure, un des propriétaires de Salmon Lodge sur la Grande rivière Cascapédia, et propriétaire partiel et administrateur de Hawke River Outfitters sur la rivière Hawke River, à Terre-Neuve-et-Labrador. M. Lawley est administrateur au sein de l’Association du saumon de la Nouvelle-Écosse, de l’Association du saumon de la rivière LaHave, et de la Fédération du saumon atlantique.

David Peter Paul

Pabineau First Nation, N.-B.

En savoir plus

David Peter Paul

Pabineau First Nation, N.-B.

David Peter-Paul est un ancien chef de la Première Nation Pabineau. La Première Nation de Pabineau qui est située sur la rive de la rivière Nepisiguit du Nouveau-Brunswick, appuie activement la conservation du saumon, et exploite un dispositif de dénombrement depuis plusieurs années en partenariat avec l’Association du saumon de la Nepisiguit.

David est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université du Nouveau-Brunswick. Il a occupé diverses fonctions pour les autochtones des communautés des Premières Nations dans la région atlantique, y compris comme agent de développement communautaire, conseiller élu et directeur de la bande, conseiller auprès des étudiants postsecondaires / directeur de l’éducation (Conseil du district micmac de la côte nord), chef et agent des finances de la première Nation de Pabineau. Il a aussi siégé à divers comités et commissions à l’échelle locale, provinciale, régionale et nationale. Le Chef David a entre autres travaillé pour l’Assemblée des chefs des Premières Nations du Nouveau-Brunswick, le Congrès des Chefs des Premières Nations du Nouveau-Brunswick et l’Union of New Brunswick Indians.

Nos comités consultatifs

La Fondation compte beaucoup sur sa structure de comités consultatifs bénévoles pour la prise de bonnes décisions concernant les projets à subventionner. Notre modèle de comité consultatif est unique dans le secteur de la conservation du saumon. C'est une orientation stratégique qui favorise l’inclusion des nombreux intérêts en matière de conservation du saumon sauvage ainsi que les partenariats entre ces groupes. Fait plus important, nos comités consultatifs fournissent à la Fondation d'excellents conseils et recommandent des projets de conservation qui répondent aux impératifs uniques en matière de conservation du saumon dans les cinq provinces.

La Fondation compte six comités consultatifs, soit un Comité consultatif scientifique et cinq comités consultatifs provinciaux. Toutes les personnes nommées à ces comités sont des experts bénévoles dont la candidature est proposée en consultation avec les groupes d'intervenants et les gouvernements. Les comités consultatifs se sont avérés une méthode très efficace pour inclure les gens dans nos procédés de prise de décisions et assurer une transparence complète dans le processus d'attribution des fonds.

Nouveau-Brunswick

Kathryn Collet (présidente), David Dunn, Dr. Michelle Gray, Todd Kennedy, Jim Marriner, John Pugh P. Eng., Sara Richard, Dr. Charles Sacobie.

Terre-Neuve-et-Labrador

Brian Dempson, Gregory Jeddore, Rick Maddigan, Jim McCarthy, Carl McLean, Fred Parsons (président), Chris Wessel, Travis Van Leeuwen.

Québec

Dr. Thomas Buffin-Bélanger, Richard Firth, Véronique Gilain, Jean-Pierre Lebel, Frédéric Lévesque, Jean Malec, Sébastien Ross (vice-président), Sylvie Tremblay.

l’Île-du-Prince-Édouard

Randy Angus, Rob Burnett, Todd Dupuis, Mary Finch (présidente), Brad Ledgerwood, Shawn MacDougall, Ottis McInnis, Rosanne MacFarlane.

Nouvelle-Écosse

Keith Christmas, Jennifer MacDonald, David MacNeil, Darryl Murrant, Shane F. O’Neil, Michael Pollard (président), Patrick Wall.

Comité consultatif scientifique

Dr. Ian Bradbury, François Caron, Yvon Coté, Dr. Rick Cunjak, Peter Cronin, Brian Dempson, Dr. Carole-Anne Gillis, Dr. Jeff Hutchings, David Reddin (président).

Nos partenaires

Gouvernement du Canada