Projets

Développement d’embryons de saumon atlantique et évaluation de la population dans le bassin de la rivière Tobique : effets possibles des activités industrielles

Bénéficaire: Université du Nouveau-Brunswick (Gray)
Subvention approuvée: 30 290 $ pour 2019 (1re année d’un projet de 3 ans, total : 54 590 $)

Les populations de saumon atlantique diminuent constamment dans le réseau de la rivière Saint-Jean, les facteurs environnementaux, physiques et biologiques agissant probablement cumulativement. Le bassin de la rivière Tobique est une zone de fraie majeure pour le saumon atlantique dans le Nord-est du Nouveau-Brunswick et indique des méthodes d’utilisation industrielles des terres près des rivières, y compris l’arrosage d’herbicides à base de glysophate provenant des opérations sylvicoles et d’entretien des lignes d’énergie. Une étude non connexe sur les demandes d’énergie de pointe a révélé que 85 % d’embryons de saumon étaient déformés dans des parties du réseau Tobique, sans cause concluante. Le but principal de la recherche proposée est d’enquêter sur le phénomène de la difformité, en ciblant deux principales composantes : 1) Évaluation de la communauté et de la population piscicoles et 2) Incubation en rivière d’embryons de saumon atlantique. En utilisant 12 sites dans 4 rivières du bassin de la Tobique, l’abondance et la condition relatives des populations de saumon seront évaluées. De plus, des embryons de saumon seront placés dans des incubateurs, enfouis dans le substrat et suivis pour d’obtenir des renseignements sur le développement et la survie pendant l’hivernage.