Projets

Évaluer l’impact des obstacles en rivière et du changement climatique sur la persistance et la production de la population sauvage de saumon atlantique dans les bassins versants boisés de la région boréale

Bénéficaire: Université Memorial (van Zyll de Jong)
Subvention approuvée: 23 300 $ pour 2018 (2e année d’un projet de 3 ans, total : 63 300 $)

Les obstacles en rivière comme les ponceaux peuvent nuire au mouvement du poisson et perturber la connectivité écologique, réduisant ainsi la disponibilité d’habitat convenable. De plus, la modification des populations de poissons diminue la résilience des populations à la perturbation environnementale et réduit le mélange génétique. À Terre-Neuve, il existe plus de 17 000 obstacles potentiels, ce qui peut fragmenter des milliers de kilomètres d’habitat de poisson. Le stress ajouté du réchauffement de la planète dans les milieux du nord rend les pêches du nord plus vulnérables à la fragmentation de l’habitat et aux impacts des dispositifs en rivière. Ce projet a pour but de faire mieux comprendre l’effet de l’emplacement des chemins, des obstacles en rivière et du changement climatique sur la persistance de la population de saumon atlantique sauvage et l’accessibilité d’un habitat convenable (productivité). Deuxièmement, cette connaissance servira à mettre au point une nouvelle méthode d’évaluation et un cadre décisionnel pour permettre aux autorités de la conservation d’évaluer la vulnérabilité des populations et des habitats et de guider la mise en œuvre de stratégies d’enlèvement ou d’atténuation des obstacles dans un environnement d’atelier réel.
Personne-ressource : Dr. Michael van Zyll de Jong, 709-639-2702, michaelv@grenfell.mun.ca